Strasbourg: Retour vers le futur pour des étudiants de l'Insa

TRANSPORTS Des étudiants de l'Insa Strasbourg élaborent les vélos cargos à assistance électrique de demain...

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 3 décembre 2014. Vélos-cargos réalisés par des étudiants de l'Insa Strasbourg.
Strasbourg le 3 décembre 2014. Vélos-cargos réalisés par des étudiants de l'Insa Strasbourg. — G. Varela / 20 Minutes

Mercredi matin, l'Institut national des sciences appliquées de Strasbourg (Insa)  présentait le travail de 18 étudiants de la promotion 2013 déjà diplômés en Génie électrique :  des vélos cargos à assistance électrique connectés. Un retour vers le futur avec la présentation de prototypes réalisés dans le cadre d'un projet pédagogique.

Pour effectuer du transport de marchandise en milieu urbain

«Ils sont partis d'une feuille blanche et ne se sont pas limités aux côtés techniques du projet mais aussi et surtout de l'usage qui peut en être fait», explique Jean-Michel Hubé, professeur en Génie électrique. Quatre vélos cargos à assistance électrique pouvant supporter différentes charges et pour des usages différents ont donc été créés, l'objectif  étant de démontrer qu'ils peuvent être suffisamment performants pour effectuer du transport de marchandise en milieu urbain. Un projet qui s'inscrit parfaitement dans une  politique de développement des modes de déplacements doux, mise en avant par les deux partenaires (financiers) du projet qui sont la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) et le Groupe Electricité Strasbourg. «Cela pourrait être une solution pour "faciliter le dernier kilomètre" souligne Alain Fontanel», vice-président de la CUS venu pour la présentation.

Des vélos «connectés»

Les vélos sont connectés et disposent d'une interface Homme/machine développée sur la base d'une tablette ou d'un smartphone Android. Ils intègrent une communication avec le système de propulsion par liaison Bluetooth, une fonction GPS, et un logiciel de gestion, très utile notamment pour les chauffeurs livreurs.

Deux d'entre-deux vont être testés sur le terrain grâce à des associations de Strasbourg à qui les vélos cargos vont être mis à disposition.