Strasbourg: Les 9 conseils pour décorer son sapin de Noël

NOËL Pendant 20 ans, Antoinette Pflimlin a décoré le grand sapin de la place Kléber, un arbre de 30m. Elle livre ses astuces pour réussir la décoration de son sapin de Noël...

Floréal Hernandez

— 

Antoinette Pflimlin.
Antoinette Pflimlin. — Varela

Comment bien choisir son sapin? La question à peine terminée, Antoinette Pflimlin lance une supplication: «S'il vous plaît, choisissez un sapin qui vous plaît! Il n'y a pas de principe pour choisir son sapin. Il faut avoir un petit coup de cœur pour celui que l'on veut. Tout nu, il doit déjà être beau. Moi, j'aime qu'il sente bon, je privilégie un Nobilis. Ses épines ne tombent pas et il a un merveilleux parfum. Sinon, le Nordmann est très bien aussi mais sans odeur. Si on met son sapin sur un balcon, il faut prendre un épicéa.» L'ex-décoratrice du grand sapin place Kléber avoue «une petite préférence pour les sapins qui ont des couronnes [étages de branches] régulières, ce qui facilite la décoration et lui donne du charme.» La taille du sapin? «Ça dépend de son habitation, de son budget. Il faut suivre son intuition, son émotion», insiste Antoinette Pflimlin.

>> Antoinette Pflimlin arrête la décoration du grand sapin de la place Kléber à Strasbourg.

Comment le décorer? «Il faut ouvrir ses boîtes de décoration des années précédentes et choisir ce dont on a envie cette année. Ensuite, on peut compléter avec des boules, des petits décors qui donnent de la vie. C'est bien d'avoir un fil conducteur avec une couleur qui ressort. Mais ce n'est pas incompatible avec le mélange des couleurs», souligne Antoinette Pflimlin, qui est actuellement à New York pour décorer le sapin de Madison Square Park en face du Flatiron Building.

Partir du haut ou du bas? «On commence à le décorer par le haut. Ce qui permet d'équilibrer plus naturellement. En premier, on dispose les guirlandes électriques du haut vers le bas. Avec, on dessine la forme de l'arbre, on illumine chaque couronne. Ensuite, on place les boules, puis les petits objets. On peut compléter avec des pommes de pin. La pointe ou l'étoile sur la cime, je conseille de la poser en dernier car c'est souvent fragile. Mais si son sapin est grand, qu'il faut un escabeau pour le décorer, on peut la mettre en premier.»

>> Portrait d'Antoinette Pflimlin, celle qui murmurait à l'oreille des sapins.

Pour les petits budgets? Antoinette Pflimlin ne manque pas d'idées pour dépenser peu afin de décorer son arbre de Noël. «On fait un arbre avec seulement des cartes postales que l'on accroche avec un joli ruban. Ou l'habiller de fleurs en papier et de quelques boules. Ou demander aux enfants de faire des ribambelles et les poser dans les couronnes. Ce qui est bien aussi, c'est de suspendre des choses délicieuses dans le sapin comme des bredele.»

Que met-on au pied? «Un croisillon en bois, répond Antoinette Pflimlin. On l'emporte pour qu'on nous taille le pied du sapin lors de l'achat.» Et comment le dissimule-t-on? «Moi, je mets un tissu dessus. On peut aussi le couvrir de papier discret. Ce que j'aime, c'est faire courir des santons de Provence au pied de l'arbre.»

>> L'installation du grand sapin 2014.

Quand achète-t-on son sapin? «C'est très personnel, estime Antoinette Pflimlin. Huit jours avant de manière à en profiter. On peut aussi le décorer le 24 décembre en famille, tous ensemble. Si ce sont des plus jeunes qui l'habillent, il ne faut pas leur imposer une vision. C'est leur plaisir même si ce sera peut-être un peu délirant (sourire). On peut le réaliser en musique. On le garde jusqu'à L’Épiphanie. Jusqu'au 15 janvier maximum.»

Quelles précautions avec les enfants? «Le seul vrai problème, c'est s'assurer de la stabilité de l'arbre. Il faut l'arrimer à quelque chose pour être sûr qu'il ne tombe pas même si on tire dessus.»

>> L'arrivée du grand sapin 2014 en cinq tweets.

Où place-t-on le sapin chez soi? «Ça vaut la peine de dégager un espace pour faire coin du sapin, un endroit où l'on peut se rassembler autour. Chez moi, je déplace la table à manger, raconte la décoratrice. Ce qui est très joli, c'est de voir le sapin illuminé chez les gens de l'extérieur. Il faut trouver un angle qui le permet.»

Comment rendre le sapin féerique? «Il faut créer des moments de magie autour, sourit Antoinette Pflimlin. On peut se mettre autour pour chanter, raconter des histoires.»