Alsace: Des députés alsaciens déploient une banderole à l'Assemblée nationale

REFORME TERRITORIALE Les députés UMP alsaciens ont déployé une banderole «Ne tuez pas l'Alsace» dans la salle des Quatre Colonnes pour protester contre la réforme territoriale...

F.H. avec AFP

— 

Coup médiatique des députés UMP alsaciens qui ont déployé une banderole «Ne tuez pas l'Alsace» dans l'Assemblée nationale, le 19 novembre 2014.
Coup médiatique des députés UMP alsaciens qui ont déployé une banderole «Ne tuez pas l'Alsace» dans l'Assemblée nationale, le 19 novembre 2014. — Capture d'écran / compte Facebook de Jean-Luc Reitzer

Les députés UMP alsaciens ont bravé un interdit à l'Assemblée nationale ce mercredi après-midi. Ils ont brièvement déployé dans la salle des Quatre Colonnes, réservée aux interviews des députés par des journalistes, une banderole «Ne tuez pas l'Alsace». Le projet de réforme territoriale, actuellement en discussion en seconde lecture à l'Assemblée, prévoit une carte de 13 grandes régions avec une fusion entre les régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

>>> Les tweets de la journaliste de LCP Astrid de Villaines qui a assité à la sortie médiatique des treize députés UMP alsaciens.

 

 

 

«Nous ne lâcherons pas»

«On veut détruire une région, nous ne lâcherons pas», ont souligné ces députés alsaciens UMP, parmi lesquels Laurent Furst, Patrick Hetzel ou Eric Straumann. Sous la pression insistante des agents de l'Assemblée, les députés ont fini par quitter les lieux avec leur banderole repliée.

>>> La banderole avait déjà été brandie sur les Champs-Elysées le 17 septembre 2014 par des élus alsaciens.

La banderole «Ne tuez pas l'Alsace» avait déjà été brandie par des élus alsaciens, le 17 septembre 2014, sur les Champs-Elysées. (Archives) - Edouard Schwab