Strasbourg: Primark et Burger King vont-ils s'installer à Strasbourg?

COMMERCE Uniqlo vient d'ouvrir un magasin de 900 m2 à Strasbourg, Starbucks et Top Shop d'installer un corner. D'autres grandes enseignes pourraient les imiter...

Floréal Hernandez

— 

Inauguration du magasin Primark à Marseille, en décembre 2013.
Inauguration du magasin Primark à Marseille, en décembre 2013. — P.Magnien / 20 Minutes

Après l'Apple Store, le Starbucks corner au cinéma Vox, la toute récente ouverture d'Uniqlo et l'installation d'un corner Top Shop aux Galeries Lafayette, le 20 novembre, d'autres grandes marques pourraient s'installer à Strasbourg.

Un corner Top Shop s'installe aux Galeries Lafayette de Strasbourg, le 20 novembre 2014. - F. Hernandez / 20 Minutes

L'arrivée de Primark – distributeur irlandais de vêtements – agite les réseaux sociaux. Lorsque NRJ Strasbourg a relayé sur sa page Facebook la rumeur, le post a été partagé plus de 200 fois, a recueilli plus de 1.000 like et de très nombreux commentaires.

>>> Primark arrivera prochainement en Alsace mais rue d'Alsace-Lorraine à Toulouse.

 

La marque irlandaise qui s'est installée en France, il y a un an, a déjà ouvert cinq magasins (Marseille, Dijon et trois en Ile-de-France). D'autres projets sont annoncés à Toulouse, à Lille, à Metz. Et à Strasbourg? Pierre Bardet, le directeur général des Vitrines de Strasbourg, ne dément pas la rumeur. Reste à trouver un lieu pour accueillir Primark.

A Marseille, l'enseigne s'est installée dans 6.000 m2, dans le centre commercial O'Parinor ou à Dijon, ce sont des magasins de plus de 4.000 m2. A la place de l'ex-Virgin, rue du 22-Novembre? Pierre Bardet fait non de la tête et se refuse à tout commentaire.

>>> Burger King s'installe à Lyon. Strasbourg hors du royaume?

 

Autre géant qui étend son empire en France: Burger King. Son premier restaurant a ouvert fin 2012 à Marseille. Depuis, d'autres se sont installés à Paris, Créteil ou sur des aires d'autoroutes. En province, deux Burger King doivent ouvrir à Lyon, dès décembre. D'autres fast-food sont annoncés à Bordeaux, Nantes, Troyes, Brest... Et à Strasbourg? «Il y a un projet», glisse Pierre Bardet sans plus de détails. A suivre.