Alsace: Banderoles anti-fusion à Strasbourg et à Mulhouse

REFORME TERRITORIALE L'ENA à Strasbourg et la statue du «Schweissdissi» à Mulhouse ont été affublées de message protestant contre la réforme territoriale...

F.H.

— 

La statue du «Schweissdissi» dans le parc du Tivoli à Mulhouse recouverte d'une écharpe «Rot un Wiss».
La statue du «Schweissdissi» dans le parc du Tivoli à Mulhouse recouverte d'une écharpe «Rot un Wiss». — Capture d'écran / Facebook / Cigogne Rebelle

Après la Statue de la Liberté à Colmar, dimanche, le collectif des Cigognes Rebelles a habillé la statue du «Schweissdissi» dans le parc du Tivoli à Mulhouse d'une écharpe rouge et blanche aux couleurs de l'Alsace, mardi. Sur son compte Facebook, la Cigogne Rebelle explique: «Cette statue symbolise l'Alsace de l'effort, du labeur, du travail, du courage. Ces valeurs fortes nous caractérisent. Elles font de l'Alsace une région pas comme les autres.» Cette opération a été menée ce mardi alors que l'Assemblée nationale doit débattre de la réforme territoriale. Les députés devraient valider la fusion de l'Alsace avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne.

Une autre action anti-fusion a touché le bâtiment de l'Ecole nationale d'administration à Strasbourg. Une banderole «Non à la fusion!» a été apposée sur l'établissement. Une opération revendiquée par l'Alliance alsacienne, indique les Dernières nouvelles d'Alsace.