Alsace: La création d'une grande région avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne en passe d'être entérinée

REFORME TERRITORIALE La carte des régions est à nouveau débattue à l'Assemblée nationale. Celle-ci devrait voter pour une carte à 13 régions et donc le rattachement de l'Alsace à la Lorraine et la Champagne-Ardenne...

Alexia Ighirri

— 

Nouvelle carte du redécoupage des régions françaises
Nouvelle carte du redécoupage des régions françaises — IDE

Le projet de loi sur la réforme territoriale et la nouvelle carte des régions de France reviennent à l'Assemblée nationale. Sauf surprise, en début de semaine prochaine cette dernière devrait voter, comme cet été, pour une carte à 13 régions, prévoyant alors la création de l'Alca (Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne).

Des amendements pour l'Alsace seule ou avec la Lorraine

Pourtant, chez les députés alsaciens de droite comme de gauche, on s'oppose à ce redécoupage. Et plusieurs amendements consacrés au sort de l'Alsace dans cette réforme territoriale ont été déposés. Les députés socialistes Armand Jung et Philippe Bies vont défendre, avec des collègues mosellans, l’Alsace-Lorraine. Les deux Strasbourgeois demanderont par ailleurs un retour à «la carte initiale proposée par le président de la République et le gouvernement», indiquent les Dernières Nouvelles d'Alsace.
De leur côté les députés UMP alsaciens défendent toujours la collectivité territoriale unique d'Alsace, ce qu'ils ont obtenu au Sénat. Un tel amendement a aussi été déposé le groupe écologiste.

Des manifestations

Le vote du Sénat et de l'Assemblée nationale divergent donc. Une commission mixte paritaire devra alors se réunir, composée de sénateurs et de députés, pour trouver un accord. Sinon c'est l'Assemblée qui aura le dernier mot. L'hypothèse d'une Alsace seule semble compromise; elle est même «enterrée» pour le politologue Richard Kleinschmager, qui s'est exprimé au micro de France Bleu Alsace.

Selon les DNA, plusieurs appels à manifester ont été lancés pour protester contre la fusion de l’Alsace avec une autre région. Un défilé est prévu ce mardi à partir de 18h, au départ de la place d’Austerlitz à Strasbourg. Une autre «mobilisation citoyenne» est programmée le 19 novembre, dès 16 h place Kléber.