Strasbourg: La foisonnante œuvre de Perahim exposée au Musée d'art moderne et contemporain

ART Une rétrospective consacrée à l'œuvre de Perahim, l'un des grands représentants du surréalisme roumain...

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 14 novembre 2014. Exposition  au MAMCS de l'oeuvre de Perahim. Maison ‡ vendre: la loi de la multiplication, 1989
Strasbourg le 14 novembre 2014. Exposition au MAMCS de l'oeuvre de Perahim. Maison ‡ vendre: la loi de la multiplication, 1989 — G. Varela \ 20 Minutes

«Il savait peindre avec minutie un monde invisible»  raconte Marina Vanci-Perahim historienne d'art mais aussi son épouse, venue pour l'inauguration de l'exposition rétrospective consacrée à l'œuvre de Perahim au Musée d'art moderne et contemporain.

Julien Perahim, né il y a cent ans à Bucarest, est un homme qui a eu plusieurs vies et son œuvre, poétique et engagée en témoigne. Reconnu comme l'un des grands représentants du surréalisme roumain, il est peintre, dessinateur, illustrateur, scénographe et s'est  notamment fait remarquer avec ses premiers dessins publiés dans les revues politiques et contestataires au début des années 30 à Bucarest comme Unu ou Alge. Dans une Europe secouée par les drames de l'histoire, entre un exil face aux troupes nazies et son enrôlement forcé dans l'Armée rouge,  l'artiste n'a eu de cesse de défier la censure, la contourner souvent aussi.

Strasbourg le 14 novembre 2014. Exposition au MAMCS de l'oeuvre de Perahim. Espagne, 1936 - G. Varela \ 20 Minutes

 

Un homme libre

Arrivé en France en 1969, Perahim se sent un homme libre et renouvelle son art. Créatures hybrides, bestiaires fantastiques, armée en marche, personnages et paysages inspirés de ses voyages en Afrique, il crée avec le souci de mettre la géométrie en mouvement et avec la force pour figer cette alchimie un instant. Il s'affirme comme coloriste dans les années 70- 80  et  expose son travail dans le monde entier. Jusqu’au dernier instant, en 2008, l'artiste continu de réaliser des dessins, des collages, et peint de grands paysages oniriques où les cieux tiennent une place essentielle. 

Strasbourg le 14 novembre 2014. Exposition au MAMCS de l'oeuvre de Perahim. Les Cinq Saisons,1977 - G. Varela \ 20 Minutes

 

Etrange, provocateur, atypique, l'homme qui fût l'ami de Victor Brauner, le compagnon de route de Gherasim Luca et Geo Bogza, un ami du poète Edouard Jaguer, laisse une œuvre riche où se lisent la force et la fantaisie de son imagination sans frontières.

L'exposition Perahim, la parade sauvage, se tient du 15 novembre 2014 au 8 mars 2015 au Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg. Le parcours de l'exposition qui se tient sur 400 m2 suit un fil chronologique. Elle réunit plus de 150 œuvres, picturales et graphiques, souvent rares, ainsi que divers documents d'archives et revues des années 1930 à 2000.