Alsace: Nicolas Sarkozy s'oppose à la fusion avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne

REFORME TERRITORIALE Le candidat à la présidence de l'UMP prend position contre la possible création d'une région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne...

Alexia Ighirri

— 

Marseille, le 28 octobre 2014, Nicolas Sarkozy en meeting a Marseille. (Illustration)
Marseille, le 28 octobre 2014, Nicolas Sarkozy en meeting a Marseille. (Illustration) — MickaÎl Penverne / 20 Minutes

Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de l'UMP, prend position sur la réforme territoriale et plus précisément sur l'avenir de l'Alsace.

Selon les Dernières Nouvelles d'Alsace, dans une lettre aux parlementaires alsaciens UMP, aux présidents des trois collectivités territoriales et au maire de Mulhouse (UMP aux aussi), l'ancien chef d'Etat s'oppose à une possible fusion de l'Alsace avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne.

Il y dénonce le «caractère arbitraire» de ce redécoupage qui «ne correspond à aucune réalité locale ou économique». En cas de victoire de sa formation politique en 2017, Nicolas Sarkozy indique d'elle ne s’interdirait pas de modifier la carte de la réforme territoriale.