Alsace: Un patron profitait de sa position pour harceler sexuellement ses stagiaires

JUSTICE Un chef d'entreprise de Gries (67) avait instauré un climat malsain entre lui et ses trois stagiaires en jouant de son autorité...

G.V.

— 

Strasbourg le 18 septembre 2014. Le Palais de justice. Illustrations
Strasbourg le 18 septembre 2014. Le Palais de justice. Illustrations — G. Varela / 20 Minutes

Un chef d'entreprise de Gries âgé de 63 ans comparaissait mercredi devant le tribunal correctionnel de Strasbourg pour harcèlement sexuel. Deux des trois victimes se sont présentées au tribunal et ont affirmé entre autres qu'elles avaient eu droit à un entretien d’embauche « extrêmement intrusif » qui pouvait durer jusqu’à quatre heures. L'homme aurait en autre posé la main sur leur cuisse lors de trajets en voiture, ou demander de  défiler dans une chambre d’hôtel lors d'un déplacement à l'étranger, rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Reconnu coupable d’agression sexuelle qu’envers l’une des victimes, et auteur de harcèlement sexuel sur les trois jeunes femmes, l'homme a été jugé à une peine de dix-huit mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve ainsi qu'une  inscription au  fichier automatisé des auteurs d’infractions sexuelles.