Strasbourg: Les fleuristes de la rue des Grandes Arcades restent en place

COMMERCES Une rencontre avec le maire Roland Ries mercredi matin met fin aux inquiétudes des fleuristes non sédentaires de la rue des Grandes Arcades...

Gilles Varela
— 
Bernard Deutsch, fleuriste non sédentaire rue des grandes Arcades.
Bernard Deutsch, fleuriste non sédentaire rue des grandes Arcades. — G. Varela / 20 Minutes

Les fleuristes du marché aux fleurs de la rue des Grandes-Arcades sont autorisés à rester rue des Grandes-Arcades mais devront «maintenir le marché, sous réserve d’un strict respect des espaces qui lui sont dédiés».

L'annonce leur a été faite lors d'une rencontre avec le maire Roland Ries mercredi matin en liaison Robert Herrmann.

 

«Les fleurs ont toute leur place dans la ville, et les Strasbourgeois y sont attachés» a souligné le maire Roland Ries, qui s’est réjoui de l’engagement des fleuristes, MM. Deutsch et Simon, à respecter l’accord ainsi trouvé.

Suite à une question d'actualité posée au conseil municipal de lundi 13 octobre, Robert Herrmann, en charge de l'occupation du domaine public avait confirmé que les deux fleuristes, commerçants non sédentaires présents trois fois par semaine rue des Grandes Arcades, ne pourraient plus y exercer leur activité. Il leur était reproché d'être une «concurrence discordante» aux fleuristes ayant un local à l'année et une gêne pour les enseignes installées de part et d'autres des fleuristes.