Alsace: Le navet change de nom et de look pour séduire les jeunes

AGRICULTURE Ne l'appelez plus jamais «navet salé» mais «navet blanc confit». Le légume fait peau neuve pour être de nouveau dans les assiettes...

Floreal Hernandez
— 
Le navet salé change de nom et devient «navet blanc confit».
Le navet salé change de nom et devient «navet blanc confit». — F. Hernandez / 20 Minutes

Nouveau look pour un nouveau nom. Dorénavant, on ne dit plus «navet salé» mais «navet blanc confit». Avec cette nouvelle appellation, ce légume emblématique de la région espère reconquérir des parts de marché.

«On veut lui redonner un coup de jeune. Seuls les anciens connaissent le produit», constate Fabien Digel, directeur de l'interprofession fruits et légumes d'Alsace.

Coupé en spaghetti

Communiquer sur «salé» étant difficile, le navet est devenu «blanc confit». Des termes choisis pour séduire le public, et qui respectent le produit et son traitement. «La définition de confit est que l'on a rajouté quelque chose au produit pour qu'il se conserve mieux», explique Fabien Digel.

C'est le cas pour le navet qui une fois «lavé, épluché, coupé en spaghetti est salé et mis à fermenter», détaille Jean-Michel Ades, choucroutier à Krautergersheim et l'un des trois derniers producteurs de navets blancs confits d'Alsace. «Avant, tous les fabricants de choucroute faisaient du navet salé», rappelle celui qui a repris en 1991 la ferme familiale créée en 1936.

>>> L'émission «Cuisines du terroir» d'Arte a suivi Jean-Michel Ades pour présenter le métier de choucroutier.

 


Treize recettes créées

Le packaging du navet blanc confit a également été relooké. Désormais, on le trouve dans un petit seau carré avec une anse de 1kg. Soit une portion pour trois ou quatre personnes. Ces navets blancs confits prêts à cuisiner se trouvent dans le commerce entre 3,5 et 4 euros.

 

Le nouveau packaging des navets blancs confits prêts à cuisiner: un seau carré d'un kilo. - F. Hernandez / 20 Minutes
 

Après l'aspect, le nom, les recettes! Dans son opération de communication sur le navet blanc confit, l'interprofession des fruits et légumes d'Alsace s'est associée avec le lycée hôtelier Alexandre-Dumas d'Illkirch pour offrir au produit de nouvelles recettes. Raviole, nem, maki, tarte salée ou cheese-cake, les apprentis ont créé treize plats pour remettre le navet blanc confit dans les assiettes.

Recette express de Jean-Michel Ades. «Mettre le navet blanc cru dans un autocuiseur avec des saucisses, du lard, du jambon, etc. et des pommes de terre. Laisser siffler la cocotte pendant 15 minutes. Retirer l'autocuiseur du feu et laisser reposer deux ou trois heures, puis déguster votre choucroute de navets.»

Recette estivale de Jean-Marc Sturny, professeur au lycée hôtelier Alexandre-Dumas d'Illkirch. «Prendre du navet blanc confit, réduire un peu les fils, les pocher dans un bouillon de légumes, les égoutter quand ils sont encore légèrement craquant. Faire une vinaigrette au Melfor, huile de colza ou de tournesol avec une pointe de moutarde à l'ancienne. Servir avec un maquereau au vin blanc. C'est un formidable tapas d'été.»