Strasbourg: Les progrès strasbourgeois pour son éclairage de nuit salués

ENERGIES Dans son nouveau bilan d'étape, l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne (ANPCEN) reconnaît les efforts strasbourgeois...

Alexia Ighirri

— 

Illuminations CCI
Illuminations CCI — G . VARELA / 20 MINUTES

L'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne (ANPCEN) a une nouvelle fois effectué un tour de France pour veiller à la mise en œuvre de l'obligation, depuis juillet 2013, pour les entreprises et les collectivités de ne plus éclairer les façades la nuit.

Dans son nouveau bilan d'étape, l'ANPCEN salue les efforts réalisés par Strasbourg. «Là où l'ANPCEN avait mis à jour que la réglementation était non appliquée, des progrès ont été notés, entraînant les communes concernées à être plus exemplaires, comme à Strasbourg notamment où plusieurs échanges ont eu lieu depuis avec l'ANPCEN», note l'association. Début 2014, celle-ci avait effectivement que la réglementation était mal appliquée dans la capitale alsacienne.

95% des vitrines éteintes

L'ANPCEN indique dans son rapport que plus de 95% des vitrines strasbourgeoises sont éteintes, à l'instar de bâtiments comme l'ENA, la préfecture, la bibliothèque nationale universitaire, les musées et bâtiments classés. «Toutefois, souligne l'association, les bâtiments gérés par l’Université ne sont pas tous éteints, même à 3h du matin.»