Le parc du Petit Prince à Ungersheim a accueilli 80.000 visiteurs depuis son ouverture début juillet 2014. (Archives)
Le parc du Petit Prince à Ungersheim a accueilli 80.000 visiteurs depuis son ouverture début juillet 2014. (Archives) — G. Varela \ 20 Minutes

PARC D'ATTRACTIONS

Alsace: 80.000 personnes ont déjà visité le parc du Petit Prince

Le parc du Petit Prince à Ungersheim ferme ses portes dimanche. Jérôme Giacomoni, le co-créateur du parc, dresse un premier bilan après quatre mois d'exploitation...

Jérôme, combien de visiteurs avez-vous accueilli au parc du Petit Prince depuis l'ouverture le 1er juillet?

Dimanche à la fermeture, nous en serons à 80.000. On espérait faire ce chiffre sur l'année avec l'ouverture pour les fêtes de Noël. Là, on a un mois d'avance. Ce qui est agréable, c'est de se promener dans le parc et de voir que tout le monde joue le jeu. Nos visiteurs sont contents et restent jusqu'à la fermeture à 18h. Pour Halloween, nous avons plein d'enfants qui viennent déguisés. Il règne une ambiance familiale.

>>> Le reportage de 20 Minutes à l'ouverture du parc du Petit Prince en juillet.

C'est la satisfaction qui prédomine après quatre mois d'ouverture?

Oui! Le défi était colossal d'ouvrir dans un si court délai et que tout fonctionne bien. Nous avons plein de bonnes surprises. Les spectacles des animaux – renards, moutons ou pigeons – ont rencontré leur public. Les vols en ballon sont magnifiques, en ce moment on voit les Alpes. Les enfants adorent nos jeux, ils restent dehors et ne prennent pas le temps d'aller dans les cinémas.

Le ballon du roi au parc du Petit Prince à Ungersheim. - Gilles Varela

Vous fermez dimanche pour rouvrir le 29 novembre pour les fêtes de Noël. Des animations particulières sont-elles prévues?

On a un gros programme avec notamment la troupe de théâtre d'Arnaud Devolontat qui va proposer le conte musical Sur la terre du Petit Prince. Ils joueront tous les jours, voire deux à trois fois par jour s'il y a beaucoup d'affluence. Pendant le mois de novembre, nous allons transformer le parc en l'éclairant. Les deux ballons et l'aérobar voleront de nuit jusqu'à 19h. Les vols sont très différents car on ne voit pas le sol, on a l'impression de flotter dans l'air. Il y aura aussi le Volcan des passions, une grande tente de 1.000 m2 où on trouvera le Père Noël, un arbre de Noël, des mannele, etc. Les familles pourront s'y mettre au chaud.

Et ce week-end pour Halloween que proposez-vous?

Il y a une chasse aux citrouilles. Ensuite, il y a un tirage au sort pour gagner notamment un «pass famille saison» pour 2015. On a rendu l'attraction Vol de nuit effrayante et décorer le parc avec des citrouilles. En ce moment, le parc est très beau avec les couleurs d'automne. Depuis les ballons, on voit le vert des Vosges et les jaunes des vignes.

>>> Le reportage du 20h de TF1 sur le parc du Petit Prince.

Combien de jours les ballons ont-ils pu voler?

L'été nous a été défavorable, on a perdu 35% de jours de vols. On a pu voler 60% du temps contre 80% prévu. Par contre cet automne, il a été rare que l'on ne puisse pas voler. En octobre, on tourne à 80%. Les mois de septembre et octobre nous ont permis de rattraper la fréquentation qui nous a fait défaut cet été à cause de la météo.

D'où vient votre public?

A 50% du Haut-Rhin, 20% des départements limitrophes, puis de la France et de l'étranger. Pour l'instant, nous n'avons pas eu beaucoup de Bas-Rhinois.

Y aura-t-il des changements dans le parc en 2015 à la réouverture fin mars?

Il y aura cinq grandes surprises en 2015. On va réinvestir deux millions d'euros pour satisfaire notre public avec de nouvelles attractions et tester de nouveaux concepts. En 2015, on espère accueillir 150.000 visiteurs.

Si le parc du Petit Prince ferme ses portes dimanche 2 novembre à 18h, il les rouvrira le samedi 29 novembre pour les fêtes de fin d'année, et ce, jusqu'au dimanche 4 janvier. La saison 2015 débutera le samedi 28 mars.