Strasbourg: Union autour de l'école européenne

EDUCATION L'action conjointe des trois collectivités et de l'Etat permet de doter l'école européenne de Strasbourg d'un statut juridique adapté et inédit...

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 24 octobre 2014.Chantier de l'école européenne de Strasbourg qui ouvrira ses portes pour la rentrée 2015 Lancer le diaporama
Strasbourg le 24 octobre 2014.Chantier de l'école européenne de Strasbourg qui ouvrira ses portes pour la rentrée 2015 — Gilles Varela

C'est une première en France. L'école européenne de Strasbourg (EES) actuellement en chantier sera la première école publique accueillant sur un même lieu des élèves de la maternelle aux terminales. Une nouveauté qui a nécessité de longues réflexions, des ententes et surtout de modifier le code de l'éducation nationale.

Et si Strasbourg avait besoin de pouvoir répondre à la demande pressante des parents travaillant pour les institutions européennes, elle avait besoin avant tout  de conforter son rôle de capitale européenne.

Un atout déterminant d'attractivité et de rayonnement de la ville

Roland Ries, tout comme les représentants des  autres collectivités, de l'Etat ou de l'éducation nationale, venus vendredi signer la convention tripartite au cours d'une visite de chantier, ont unanimement affirmé: «cette école est un marqueur fort du statut de Strasbourg comme capitale européenne et un atout déterminant d'attractivité et de rayonnement de la ville sur la scène européenne et internationale ».

L'entente de la ville, de la région Alsace et du département du Bas-Rhin  a convaincu le ministère de l'éducation nationale de faire évoluer le droit en faveur d'un statut spécifique adapté à l'école européenne. L'établissement scolaire  profitera  du  cadre du système éducatif français tout en répondant aux exigences des écoles européennes.  Les élèves pourront ainsi obtenir  un baccalauréat européen, diplôme reconnu par l'ensemble des pays membre de l'Union qui ouvre l'accès aux universités et les grandes écoles européennes.

Strasbourg le 24 octobre 2014.Chantier de l'école européenne de Strasbourg qui ouvrira ses portes pour la rentrée 2015 - Gilles Varela/ 20 Minutes

Une école au cœur des institutions internationales

Le bâtiment, vaste et majestueux, s'étire sur 12.000 m. Un projet architectural ambitieux, pour un coût estimé à plus de 34 millions d'euros. Il  accueillera 1.200 élèves  de 56 nationalités différentes répartis dans  6 classes de maternelle, 15 classes pour le primaire et 21 classes pour le secondaire ainsi que 140 membres du personnel. Le  terrain  mis à disposition par l’Etat  est situé au cœur de la Robertsau, (route de la Wantzenau) à une centaine de mètres seulement du bâtiment des Droits de l'Homme, du Conseil de l'Europe, du Lieu d'Europe et du Parlement européen.

Strasbourg le 24 octobre 2014. Chantier de l'école européenne de Strasbourg qui ouvrira ses portes pour la rentrée 2015 - Gilles Varela/ 20 MInutes

 

L’enseignement fondamental sera donné dans les langues officielles de la communauté européenne (le français, l’anglais ou l’allemand), et ce, à chaque niveau.

L’ensemble des enfants de parents ayant une activité professionnelle au sens large en relation avec les institutions ou des agences européennes à Strasbourg peuvent y être scolarisés mais l'école est également ouverte à d'autres élèves.