La Pharmacopée change d'officine

SANTE La Pharmacopée européenne inaugure aujourd'hui son nouveau siège à la Robertsau. Fondée en 1964 dans le but...

P. W.
— 

La Pharmacopée européenne inaugure aujourd'hui son nouveau siège à la Robertsau. Fondée en 1964 dans le but d'établir des normes de qualité et de contrôle des médicaments, elle pérennise ainsi son implantation à Strasbourg. « Notre maison mère étant le Conseil de l'Europe, nous n'avions pas de raison de partir, explique sa porte-parole, Caroline Le Tarnec. Et ce d'autant plus que nous avons d'excellentes relations avec la ville qui nous a facilité les choses dans la recherche de notre nouvel emplacement. »Installée depuis 1992 à la Meinau, dans un immeuble de 5 000 m2, elle dispose désormais de 19 500 m2 de bureaux, de laboratoires et de salles de réunion au coeur du quartier européen. Dessiné par un conglomérat d'architectes belges et strasbourgeois, le bâtiment a coûté 35 millions d'euros hors taxes, financé principalement par la Direction européenne de la qualité du médicament. « Il abritera 160 agents, précise Caroline Le Tarnec. Parmi eux, des administratifs, des scientifiques, mais aussi des statisticiens, des traducteurs spécialisés ou encore des personnes s'occupant de nos publications. » Chargée d'établir une liste des ingrédients pouvant entrer dans la composition d'un médicament, la Pharmacopée multiplie les projets. Soumise à une perpétuelle remise à jour de ses travaux, elle s'intéresse aussi bien à la médecine traditionnelle chinoise qu'aux problématiques particulières, comme la maladie de la vache folle. 

membres Composée à l'origine de huit Etats, dont la France, la Pharmacopée compte trente-six pays membres et accueille des observateurs de l'Organisation mondiale de la santé.