Strasbourg: Des Vélhop courtois avec les automobilistes

TRANSPORTS Un garage strasbourgeois propose des vélos de courtoisie à ses clients...

Floréal Hernandez
— 
Emmanuel et Virginie Klingler, les gérants du garage strasbourgeois Europauto, proposent des Vélhop de courtoisie à leurs clients.
Emmanuel et Virginie Klingler, les gérants du garage strasbourgeois Europauto, proposent des Vélhop de courtoisie à leurs clients. — F. Hernandez / 20 Minutes

Au garage Europauto, quand vous déposez votre quatre-roues, vous pouvez repartir sur un deux-roues. Depuis la mi-août, l'enseigne située dans le quartier du Heyritz propose à ses clients des Vélhop de courtoisie. Le garage en loue quatre en complément des sept voitures qu'il prête pour dépanner sa clientèle. 

Écoquartier

L’idée est venue à la gérante Virginie Klingler quand une nouvelle piste cyclable a longé le garage, cet été. «Le quartier est en pleine mutation avec la construction des nouveaux immeubles. Maintenant, on est dans un écoquartier.» Et elle y a trouvé tout de suite des avantages: «plus besoin d'essence ni de parking».

Cette proposition a rapidement rencontré son public. «C'est génial», lance une cliente qui travaille à l'Hôpital civil à deux pas. «Pour ceux qui déposent leur voiture chez nous et vont ensuite en centre-ville, au Neudorf ou à la Plaine des Bouchers, en Vélhop, c'est très rapide», confirme Virginie Klingler qui espère drainer de nouveaux clients avec ce concept. «Cet hiver, les Vélhop seront peut-être moins attractifs», sourit-elle.

Des pubs sur le panier

Europauto bénéficie du tarif entreprise de Vélhop pour louer les quatre biclous qui bénéficient d'un entretien trimestriel. Et comme sur une voiture de courtoisie, le garage profite du Vélhop pour faire sa pub avec des encarts sur le panier et un autre sur le cadre.

L'hôtel Novarina, situé à l'Orangerie, dispose d'une dizaine de Vélhop pour que ses clients «découvrent Strasbourg différemment», explique Christine Claus, la propriétaire du quatre étoiles. Pas de surplus sur la facture, «ça fait partie de notre service hôtelier, poursuit-elle. Sur le Vélhop, on retrouve les coordonnées de l'hôtel et du spa.

La clinique des Diaconesses s'est elle aussi tournée vers Vélhop avec la location de deux vélos à assistance électrique pour ses infirmières.