Strasbourg: Une tireuse à lait au pays de la bière

INSOLITE Pour sa deuxième «cacaotéria», l'enseigne strasbourgeoise Gagao a innové en se dotant d'une tireuse à lait...

Floréal Hernandez

— 

Stéphane Gross, fondateur de Gagao, a installé une tireuse à lait dans sa nouvelle «cacaotéria» à Strasbourg.
Stéphane Gross, fondateur de Gagao, a installé une tireuse à lait dans sa nouvelle «cacaotéria» à Strasbourg. — Floréal Hernandez / 20 Minutes

Le geste est le même, l'objet aussi sauf que ce n'est pas de la bière qui coule de la tireuse mais du lait. Pour l'ouverture de sa deuxième boutique Gagao à Strasbourg, rue Sainte-Barbe, Stéphane Gross a pourvu ses «cacaotérias» de tireuses à lait. «Ce n'est pas un gadget, précise l'entrepreneur. Cela répond à un besoin.»

 

«J'ai cassé les pieds à 10.000 personnes»

Et Stéphane Gross se lance dans l'explication. «On nous livre notre lait bio dans des bidons de cinq litres. C'est difficile de verser avec surtout quand on fait 30.000 chocolats chauds.» Alors le fondateur de Gagao s'est tourné vers les entreprises de matériel de tirage de pression –«J'ai cassé les pieds à 10.000 personnes», sourit-il– pour qu'on lui fabrique une tireuse à lait. «Un outil propre, qui garde le lait au froid et lui fait gagner du temps.»

 

Dernière contrainte, une fois l'entreprise trouvée, il a fallu chercher le gaz pour faire monter le lait. «Celui de la bière donne de la pétillance, ce n'était pas possible», explique Stéphane Gross. Une fois trouvé, le voici prêt à faire des chocolats et à défaut de mousse comme sur la bière, il surmonte sa boisson de crème chantilly.