Strasbourg: Les agents municipaux battent le pavé

SOCIAL Cantines fermées, peu ou pas de ménage et pas d'aides maternelles dans les écoles ce lundi. Les employés municipaux manifestaient ce matin contre l'externalisation du service d'entretien des écoles...

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 29 septembre 2014. Les agents de la DEE (direction de l'education et de l'enfance) rejoints par des employes de la CUS manifestent contre l'externalisation des services de nettoyages et le manque de moyens.
Strasbourg le 29 septembre 2014. Les agents de la DEE (direction de l'education et de l'enfance) rejoints par des employes de la CUS manifestent contre l'externalisation des services de nettoyages et le manque de moyens. — G. Varela / 20 Minutes

Près de 700 agents municipaux se sont rassemblés lundi matin au pied du centre administratif. Le cortège est parti vers neuf heures de la direction de l'éducation et de l'enfance au Neudorf et a fait bruyamment fait entendre son opposition à l'externalisation du service d'entretien mais aussi au manque d'effectifs dans les services de la Communauté urbaine de Strasbourg.

Strasbourg le 29 septembre 2014. Les agents de la DEE (direction de l'education et de l'enfance) rejoints par des employes de la CUS manifestent contre l'externalisation des services de nettoyages et le manque de moyens. - G. Varela / 20 Minutes

 
La quasi-totalité des agents de la DEE (aides maternelles, agents d'entretien et de la restauration scolaire) ont fait grève, rejoints par de nombreux travailleurs du service de la propreté urbaine.

Discuter des vraies raisons de l'absentéisme

Répondant à l'appel d'une intersyndicale CGT, CFDT FO, les agents réclament des effectifs pour pouvoir effectuer leur travail correctement et refusent «l’externalisation grimpante» du service d'entretien comme réponse aux sous-effectifs et veulent discuter des vraies raisons de l'absentéisme. Ils souhaitent  également être entendus par les élus eux-mêmes.

«Avant de privatiser, il faut d'abord le justifier. Nous sommes au pied du mur et nous allons nous battre ensemble pour défendre une certaine idée du service public, explique Bertrand Blindauer, représentant de l'intersyndicale. L'application de la réforme sur les rythmes scolaires a considérablement augmenté la surcharge de travail pour les agents de la restauration scolaire. Cela n'a pas été anticipé et maintenant le personnel est au bout du rouleau».

Strasbourg le 29 septembre 2014. Les agents de la DEE (direction de l'education et de l'enfance) rejoints par des employes de la CUS manifestent contre l'externalisation des services de nettoyages et le manque de moyens. - G. Varela / 20 Minutes

Face à cette mobilisation, une délégation a été reçue en fin de matinée par des élus, notamment les adjoints au maire Chantal Buffet et Alain Fontanel. «C'est bien de nous recevoir, mais il n'en est rien ressorti. On nous dit que jusqu’en décembre il faut remédier à l'urgence. Mais rien n'est écrit. Nous resteront très mobilisés», ajoute Laurence Siry, représentante de l'intersyndicale.

Strasbourg le 29 septembre 2014. Les agents de la DEE (direction de l'education et de l'enfance) rejoints par des employes de la CUS manifestent contre l'externalisation des services de nettoyages et le manque de moyens. - G. Varela / 20 Minutes.