Strasbourg: Un père incestueux et un militaire jugés pour des viols filmés en webcam

JUSTICE Depuis lundi, un père est jugé à huis clos au côté d'un ex-militaire pour des viols de cinq jeunes mineures, dont ses filles...

A.I. avec AFP

— 

Tribunal provsoire installé place d'Islande pour 3 ans. Le 29 01 07
Tribunal provsoire installé place d'Islande pour 3 ans. Le 29 01 07 — G . VARELA / 20 MINUTES

Au procès devant la cour d'assises du Bas-Rhin, le père de 53 ans, domicilié dans la vallée de la Bruche (Bas-Rhin), comparaît au côté d'un ex-militaire de 26 ans du 6e régiment de génie d'Angers (Maine-et-Loire). Poursuivis pour viols, production, détention et diffusion d'images pédopornographiques, agressions sexuelles et corruption de mineures, ils encourent 20 ans de réclusion.
La plus jeune des cinq victimes, âgées de 7 à 22 ans aujourd'hui, avait 4 ans au moment des faits. Le quinquagénaire est accusé d'avoir violé ses deux filles et les trois enfants d'une concubine.

Centaines de vidéos

Plusieurs centaines de vidéos, sur lesquelles le principal accusé se mettait en scène avec les enfants, avaient été découvertes par les enquêteurs lors d'une perquisition à son domicile.
Le jeune militaire, décrit par les avocats des parties civiles comme un jeune homme «perdu» et «toxicomane», aurait, lui, envoyé des instructions au quinquagénaire par le service de messagerie MSN pour orienter en direct la tournure des actes dont les images étaient relayées par webcam.
Les deux hommes s'étaient rencontrés sur internet et avaient fréquenté une même plateforme d'échanges de fichiers pédophiles.

«Je pense que l'on regrette tous les deux», aurait déclaré le quinquagénaire à la barre lundi, selon des propos rapportés par les avocats. Le principal accusé, qui se pose «en victime», selon Me Lefebvre, aurait cherché lors des débats à se défausser systématiquement sur son coaccusé.

Le verdict est attendu vendredi.