Strasbourg: La venue du pape François peut-elle perturber le marché de Noël?

EVENEMENTS Le déplacement du pape au Parlement européen, suivi peut-être par la visite de la cathédrale, est annoncé pour le 25 novembre, trois jours avant l'ouverture du marché de Noël...

Alexia Ighirri
— 
Marché de Noël Strasbourg, place de la Cathédrale. Le 11 12 2008
Marché de Noël Strasbourg, place de la Cathédrale. Le 11 12 2008 — G . VARELA / 20 MINUTES

Le traditionnel temps fort de la fin novembre, à savoir le lancement du marché de Noël, sera devancé par un autre événement, peu commun lui: la venue de pape François à Strasbourg. Le 25 novembre, le souverain pontife se rendra en effet au Parlement européen pour une séance solennelle.

Monseigneur Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg, et le maire Roland Ries l'ont invité à poursuivre son voyage dans la capitale alsacienne (un aller-retour dans la journée en réalité) avec une visite de la cathédrale. Une belle image pour le millénaire des fondations de la cathédrale que l'on commence à célébrer. La réponse définitive devrait être connue en cette fin de semaine. «On a bon espoir», avait indiqué le maire vendredi.

Problème d'organisation

Mais ce potentiel passage du pape François au centre-ville risque-t-il de chambouler le marché de Noël, qui ouvrira le 28 novembre? Cela posera forcément un problème d'organisation et de sécurité. Même si la grande partie des décorations sera déjà en place, «l'installation du marché de Noël se déroule jusqu'au dernier jour avant l'ouverture. Il faudra alors anticiper, surtout dans le quartier de la cathédrale, note Pierre Bardet, directeur général des Vitrines de Strasbourg qui supervise chaque année les illuminations de Noël. On a beaucoup d'interrogations: est-ce qu'on pourra installer les illuminations avant sa venue par exemple.»
Si son organisation peut être perturbée un moment, Pierre Bardet sait qu'il trouvera des solutions et encourage cette visite: «Quand on parle d'une visite du pape, on s'adapte. A événement exceptionnel, mesures exceptionnelles! Si le Pape vient, c'est génial pour l'image de Strasbourg. Et les gens ne comprendraient pas qu'il soit présent à la Robertsau et qu'il ne vienne pas à la cathédrale.»

Des chalets montés en deux jours

Du côté de la municipalité, on est sur la même longueur d'ondes. «C'est un atout extraordinaire que d'avoir le pape à Strasbourg avant l'ouverture du marché de Noël, affirme Eric Elkouby, adjoint en charge du tourisme, précédemment délégué aux foires et marchés. Oui ça peut poser des problèmes d'organisation, mais ce sont des problèmes mineurs.»

Pas question donc de repousser l'ouverture du marché de Noël: la date du 28 novembre a été confirmée lors du comité de pilotage du millénaire de la cathédrale. A l'issue de cette réunion, Mgr Jean-Pierre Grallet avait d'ailleurs exprimé le souhait que le pape puisse saluer tous les représentants alsaciens des différents cultes sur le parvis de la cathédrale. Là où devraient alors être montés les chalets du marché de Noël: «Eh bien, il n'y aura pas de chalets à ce moment. On est capable de les monter dans les deux jours qui suivent», annonce l'adjoint.