Strasbourg: Dernier match de préparation pour la SIG face à Bourg-en-Bresse

BASKET L'occasion pour le public strasbourgeois de fêter, ce vendredi à 19h, ses deux médaillés de la Coupe du monde et de rencontrer les nouveaux joueurs du club...

Floréal Hernandez

— 

Strasbourg le 18 septembre 2014. Vincent Collet, coach de la SIG
Strasbourg le 18 septembre 2014. Vincent Collet, coach de la SIG — Gilles Varela

Bronzé samedi, interviewé, fêté et félicité de dimanche à mardi, Vincent Collet a retrouvé son équipe mercredi. «Fort heureusement pour une seule séance», avoue le coach de la SIG (Strasbourg Illkirch-Graffenstaden Basket) et de l'équipe de France, fatigué par la Coupe du monde en Espagne mais rodé à sortir d'une compétition avec les Bleus pour enchaîner sur la saison de Pro A. Ce vendredi, il va véritablement reprendre le contact avec son groupe lors du match amical contre Bourg-en-Bresse au Rhenus à 19h.

Mardi contre Riga pour rêver de l'Euroleague

«Informé systématiquement du contenu des matchs de préparation par Pierre [Tavano, son adjoint] », Vincent Collet s'attend à « voir apparaître beaucoup de défauts» dans le jeu de son équipe. Mais il ne s'en inquiète pas: «On est en apprentissage. On va essayer de les corriger d'ici mardi.» Ce jour-là, à Ostende, contre le VEF Riga, la SIG dispute le premier tour des qualifications pour l'Euroleague.

Si le club se présente à ce tournoi avec ambition, il ne l'aborde qu'en position d'outsider. «A cette période, personne n'est prêt. Alors si ça veut sourire, on est preneur», lâche l'intérieur Ali Traoré. Paul Lacombe, indisponible pour les trois prochaines semaines à cause d'une rupture partielle du tendon rotulien du genou droit, juge le jeu de la SIG en progrès avec notamment «un match significatif» face au Bayern Munich et ce malgré la défaite 72-78, vendredi dernier.

Dragicevic attendu à 3 points

Face à Bourg, Vincent Collet a l'intention d'affiner son collectif. Il sera aussi amené à jouer les maîtres de cérémonie en présentant son équipe au public strasbourgeois. «C'est une bonne idée de le faire avec un match», souligne-t-il. Les nouvelles têtes de l'effectif se nomment: Bangaly Fofana, Matt Howard, Anthony Dobbins, Ali Traoré et Tadija Dragicevic. Une fois les présentations faites, aux joueurs de montrer ce dont ils sont capables. Pour l'ailier fort serbe, arrivé mardi et dernière pièce du puzzle 2014-2015 strasbourgeois, ce sera d'écarter les défenses et d'être une menace à trois points.