Strasbourg: Nuits blanches avec Ososphère

GUIDE Deux lieux, trois soirées et près d’une trentaine d’artistes électro français et internationaux. C’est parti pour la 15e édition des nuits électroniques de l’Ososphère...

Aurélie Marmu
— 
Le DJ français Gesaffelstein.
Le DJ français Gesaffelstein. — Emmanuel Cossu

Rendez-vous samedi, à La Laiterie, pour le coup d’envoi de la 15e édition des nuits électroniques de l'Ososphère. Le festival se poursuit ensuite, les 26 et 27 septembre, à la Coop. Au programme: des lives, des DJ sets et des corps déchaînés sur la piste. Côté programmation, on retrouve Fritz Kalkbrenner, Cassius ou encore Agoria. 20 Minutes vous dévoile ses coups de cœur.

Un style minimaliste. Depuis vingt ans, le Français sillonne les événements électro. Alexandre Paounov, alias Popof, est une figure historique du mouvement rave. Changement de style pour le DJ français, celui qui se produit samedi à Laiterie propose désormais des titres entraînants et minimalistes comme Serenity.

 

 

Un son puissant. Une veste de costume, une chemise et des cheveux ébouriffés. Gesaffelstein, le nouveau dandy de la scène électro française, débarque, le 26 septembre, à la Coop pour un set très attendu. A 29 ans, le producteur dévoile avec son album Aleph un univers sombre et envoûtant. On adore ses rythmes vibrants comme avec le morceau Hate or Glory.

 

 Influences croisées. Un nouvel album The Age of Reason mixant les genres. Gramatik, le DJ slovène, fait son retour avec un opus multipliant les influences soul, funk et jazz. Le résultat: un son survitaminé parfait pour bouger à l’instar du titre Torture à découvrir le 27 septembre à la Coop.