Strasbourg: Vers une sortie de crise pour les élèves du collège Galilée?

EDUCATION A la veille de la manifestation des parents d'élèves du collège Galilée, le recteur de l'académie de Strasbourg annonce les premières mesures mises en place...

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 16 septembre 2014. La directrice académique du Bas-Rhin Michèle Weltzer (g)  et Jacques Pierre Gougeon, recteur de l'académie de Strasbourg lors d'un point presse.
Strasbourg le 16 septembre 2014. La directrice académique du Bas-Rhin Michèle Weltzer (g) et Jacques Pierre Gougeon, recteur de l'académie de Strasbourg lors d'un point presse. — g. Varela/20 Minutes

«Non. Il n’y aura pas de retour à Lingolsheim pour l'instant, a annoncé Jacques Pierre Gougeon, recteur de l'académie de Strasbourg lors d'un point avec la presse. Il n'y a pas de terrains adéquats et disponibles à Lingolsheim», coupant ainsi court aux nombreuses demandes formulées par les parents d'élèves.

A la veille d'une manifestation des parents d'élèves du collège Galilée, prévue devant le rectorat Mercredi, Jacques Pierre Gougeon souhaite stopper les critiques.

Fort des premiers ajustements mis en place cette semaine et un peu agacé par une situation jugée «irrationnelle», le recteur a tenu à éclaircir la situation «en toute transparence». S’il rappelle qu'il s'agissait bien d'une situation de crise et d'urgence, les solutions proposées ce mardi  devraient répondre, selon le recteur, aux inquiétudes dont lui ont  fait part les parents d'élèves et enseignants qui ont enchaîné grèves et boycott des cours depuis la rentrée.

Après un rappel de la situation et du déroulement serré des événements qui l'ont obligé à prendre des décisions rapides, le rectorat ainsi que le Conseil Général et les services techniques espèrent à présent voir la situation s'améliorer.

Des conditions qui ne sont pas optimales mais...

«J'ai bien conscience que les conditions ne sont pas optimales, explique le recteur. Mais nous avons paré au plus pressé, en sécurisant l'apprentissage pédagogique et gardé l'équipe de qualité de Lingolsheim  groupée. Nous entendons les inquiétudes des parents et nous avons toute la semaine cherché des solutions appropriées. Nous faisons du mieux possible pour que tout se passe de la meilleure façon qui soit».

Aussi, depuis lundi, la police sécurise la traversée de l'avenue de Colmar, en attendant la semaine prochaine où tous les élèves seront accueillis sur le site de Couffignal.

Cinq postes d'assistants d'éducation supplémentaires seront créés, s'ajoutant aux deux postes déjà accordés.

L'ensemble des classes modulaires sera opérationnel dès lundi , le nombre de sanitaires augmenté et le matériel pédagogique installé d'ici la fin de la semaine. D'autre part, afin de mieux répondre à la situation, de nouveaux horaires pour les navettes seront proposés à partir de jeudi.