Strasbourg: Les joueurs du Racing prennent des semelles mais évitent le piège marseillais

FOOT Les Strasbourgeois se sont imposés face à Marseille Consolat (2-0), vendredi à la Meinau. Ce succès leur permet de se hisser en tête du National en compagnie du Paris FC et du Red Star...

Floréal Hernandez

— 

Dimitri Liénard victime d'une faute marseillaise, le 12 septembre 2014, au stade de la Meinau.
Dimitri Liénard victime d'une faute marseillaise, le 12 septembre 2014, au stade de la Meinau. — G. Varela / 20 Minutes

Jérémy Grimm grimace à chaque pas. Sa démarche chaloupée est douloureuse. «J'ai pris des coups partout», sourit le milieu défensif strasbourgeois. L'un d'eux a même valu au Marseillais Fabien Laurenti d'être expulsé (54e). En six journées, c'est le cinquième carton rouge récolté par Marseille Consolat. A la Meinau, le promu n'avait que sa hargne, voire son agressivité, et son attaquant Jérémy Bru pour inquiéter les Strasbourgeois.

Et ça a failli fonctionner en première période. «Notre plus mauvaise mi-temps de la saison», analyse Jacky Duguépéroux qui «n'épilogue pas» sur le jeu proposé par les Marseillais. «Chacun joue avec ses armes», estime l'entraîneur strasbourgeois. Secoués par les Phocéens auteurs de trois fautes dans les quatre premières minutes, -«En première mi-temps, on n'était pas dans les duels, on s'est fait bouger», note Guillaume Gauclin-, le gardien et ses coéquipiers l'ont été aussi par leur coach à la pause. «Ça a chauffé un peu, sourit Dugué. Parfois, un match se gagne avec la hargne, l'agressivité. On n'en avait pas du tout en première mi-temps.»

Marques, buteur et passeur

La seconde période a été meilleure donc, l'expulsion de Laurenti facilitant les choses. Et comme à Colmar, c'est Frédéric Marques qui a surgi pour placer un coup de tête (76e) sur un centre de Yannick Aguemon. Le buteur s'est mué en passeur dans les arrêts de jeu pour glisser un ballon à Abdelhak Belahmeur et offrir au Racing un succès au score flatteur.

Avec cette victoire, les Strasbourgeois prennent place dans le trio de tête du National, poursuivent leur série de six matchs sans défaite et de trois rencontres à la Meinau sans prendre de but.