Une veillée auprès des cylindrées

COMMEMORATION C'était il y a trente ans exactement. Le 7 mars 1977, quelques mois après le dépôt de bilan des filatures Schlumpf, des syndicalistes venus occuper le site y découvrent un fabuleux trésor : quatre cents véhicules rares, accumulés pendant des années d...

©2006 20 minutes

— 

C'était il y a trente ans exactement. Le 7 mars 1977, quelques mois après le dépôt de bilan des filatures Schlumpf, des syndicalistes venus occuper le site y découvrent un fabuleux trésor : quatre cents véhicules rares, accumulés pendant des années dans le plus grand secret par les propriétaires de l'usine, Fritz et Hans Schlumpf. Pour marquer cet anniversaire, les anciens employés occuperont pacifiquement ce soir, à l'invitation de la CFDT, les anciens ateliers Schlumpf de Mulhouse, qui abritent depuis 1982 le Musée national de l'automobile. Ils seront ainsi plusieurs centaines à se remémorer leur combat d'hier autour des voitures qui symbolisaient « une spoliation par abus de biens sociaux », se souvient Jean Kaspar, militant CFDT présent à l'époque sur les lieux.

L. M.