Strasbourg: Un derby alsacien à rebondissements qui se termine par un nul

FOOT Le Racing a arraché le point du match nul face aux SR Colmar, samedi. Menés 3-1 à la 79e, les Strasbourgeois ont égalisé à la 90e par Alassane N’Diaye. Un match à rebondissements où Jean-Philippe Sabo a été expulsé…

Floréal Hernandez

— 

Milovan Sikimic et les Strasbourgeois ont arraché le nul face aux SR Colmar (3-3). (Archives
Milovan Sikimic et les Strasbourgeois ont arraché le nul face aux SR Colmar (3-3). (Archives — G. VARELA/20 MINUTES

Le fait du match

Un tacle appuyé sur Malik M’Tir qui prend le ballon et se transforme en carton rouge. «J’ai un gros trou à la cheville», avoue le défenseur haut-rhinois pour qui l’expulsion est justifiée. Jean-Philippe Sabo, lui, n’en revenait pas. Après l’étonnement, il y eut la colère et le coup d’épaule. Le latéral gauche a bousculé Damien Ott, le coach colmarien, en rentrant aux vestiaires. «Les délégués ont vu et entendu ce qui s’est passé, je lui souhaite bonne chance à lui.» Les Strasbourgeois n’ont pas souhaité revenir sur l’expulsion, -«une décision qui porte à discussion», estime Jacky Duguépéroux- mais celle-ci «a totalement fait basculer le match», souligne Marc Fachan entraînant un spectacle de six buts en deuxième période.

 

 Le geste

On aurait pu citer la combinaison sur coup franc des Colmariens terminée victorieusement par un magnifique enchaînement de Judicael Crillon -contrôle de la poitrine et volée du gauche au ras du poteau, «j’ai de la chance, je sens le coup», sourit celui qui avait déjà marqué lors du derby à la Meinau (1-2), le 11 avril- mais le geste du latéral gauche haut-rhinois est éclipsé par la frappe égalisatrice d’Alassane N’Diaye. Une «sacoche», a-t-on entendu dans les tribunes du Stadium, qui s’est écrasée sur la barre de Cédric Mensah pour rebondir derrière la ligne.

Les joueurs

Difficile de dissocier le binôme de remplaçants Alassane N’Diaye-Stéphane Bahoken. On appellera ça un coaching gagnant de Jacky Duéguépéroux car les deux attaquants ont marqué après leur entrée. Bahoken a ainsi ouvert son compteur but après son penalty face à Boulogne. «On a un groupe, on a un banc. J’espère que les joueurs ont compris que ceux sur le banc sont aussi importants. Je suis content pour Stéphane et Alassane qui ont changé la fin du match», souligne le coach du Racing.

La phrase

«Ce nul équivaut à une victoire. Pas dans les points mais dans les têtes. On a un groupe avec du caractère. C’est comme ça qu’on constitue une équipe, avance Jacky Duguépéroux. Bien sûr à 3-1, à un de moins, j’ai eu peur.»

Le classement

Les SRC partagent la tête du National avec le Paris FC, vainqueur du derby parisien face au Red Star (1-0). Les Haut-Rhinois ont également préservé leur invincibilité, tout comme le Racing. Les Strasbourgeois sont 7es avec 9 points.