Colmar: 55 militants de Greenpeace jugés pour leur opération à Fessenheim

JUSTICE Ils s'étaient introduits dans la centrale nucléaire haut-rhinoise en mars...

A.I. avec AFP

— 

Centrale nucléaire de Fessenheim. Le 20 11 2008
Centrale nucléaire de Fessenheim. Le 20 11 2008 — G. VARELA / 20 MINUTES

Jeudi, 55 militants de Greenpeace s’étant introduits en mars dans la centrale nucléaire de Fessenheim, comparaissent devant le tribunal correctionnel de Colmar pour « violation de domicile » et dégradations volontaires en réunion ». Le procès devrait se tenir jusqu’à vendredi.

Le débat sur la sécurité des installations relancé

Leur intrusion avait relancé le débat sur la sécurité des installations nucléaires : si une grande partie des militants avait été rapidement interpellée, quelques uns ont réussi à monter jusqu’au sommet du dôme d’un réacteur.

Le procès devra notamment préciser les circonstances de cette intrusion. Les militants encourent jusqu’à cinq ans de prison. Seuls les deux Français de l’opération devraient se rendre au tribunal de Colmar.