Haut-Rhin: Une lettre au Premier ministre pour trouver une solution pour l'EuroAirport de Bâle-Mulhouse

ECONOMIE C’est l’union sacrée dans le Haut-Rhin pour obtenir des "délais crédibles pour boucler les négociations" sur le droit fiscal du secteur suisse de l’EuroAirport. Les élus et le monde économiques en appel au Premier ministre et au ministre de l’Economie…

Floréal Hernandez

— 

Vue générale de l'Euroairport, l'aéroport de Bâle-Mulhouse le 27 août 2014 à Saint-Louis, dans l'est de la France
Vue générale de l'Euroairport, l'aéroport de Bâle-Mulhouse le 27 août 2014 à Saint-Louis, dans l'est de la France — Sébastien Bozon AFP

L’EuroAirport, c’est 6.000 emplois directs générés. On comprend alors la mobilisation des parlementaires du Haut-Rhin, des présidents des conseils général et régional, des maires de Mulhouse, Colmar et Saint-Louis, etc. pour trouver une solution de compromis pour préserver le modèle économique de l’aéroport. Tous ont cosigné une lettre envoyée au Premier ministre Manuel Valls et à Emmanuel Macron, nouveau ministre de l’Economie, rapporte L’Alsace.

Un partage des recettes proposé

Paris souhaite mettre fin aux règles dérogatoires dans le secteur suisse situé sur le territoire français et récupérer les recettes fiscales des entreprises helvètesimplantées à l’EuroAirport. Les cosignataires proposent un compromis prévoyant le partage des recettes fiscales, une concession que la Suisse pourrait accepter pour préserver le statut binational du troisième aéroport du pays.