Strasbourg: Le maire d'Heiteren fait de la résistance et refuse d'ouvrir l'école du village

EDUCATION L’école n’ouvre pas ses portes ce mercredi matin à Heiteren, dans le Haut-Rhin. Le maire s’oppose à la réforme des rythmes scolaires…

G.V.

— 

Saint Ouen le 03 septembre 2013. Illustration premier jour de rentree a la nouvelle ecole primaire PEF de l'ecoquartier des Docks. Cartables. Ecoliers.
Saint Ouen le 03 septembre 2013. Illustration premier jour de rentree a la nouvelle ecole primaire PEF de l'ecoquartier des Docks. Cartables. Ecoliers. — A. Gelebart / 20 Minutes

La centaine d’écoliers du village d’Heiteren a trouvé les portes de leur école closes ce mercredi matin révèle France Bleu Alsace. La raison? Le maire du village, Dominique Schmitt qui s’oppose à la réforme des rythmes scolaires. Soutenu par les parents d’élèves qui avaient en juin exprimé leur désaccord face à la réforme (97 % d’entre eux), le maire a voulu symboliquement en ce premier mercredi de classe, marqué le coup…

Des parents et des élus solidaires

Afin de manifester une nouvelle fois leur désaccord à une mesure «imposée», des élus  accompagnés des parents sont présents devant l’école, afin de manifester une nouvelle fois leur désaccord, rapporte les Dernière Nouvelle d’Alsace.

«Les nouveaux horaires ont été mis en œuvre mais pas les temps d’activités périscolaires. Il n’y a pas de personnels compétents pour les animer ni de locaux appropriés. Il faudrait augmenter les impôts de 15 % pour proposer quelque chose de correct», confie le maire aux DNA.