Zeller prend l'Airbus au vol

RESTRUCTURATION «Une idée sympathique». C'est ainsi qu'Adrien Zeller, président UMP du conseil régional, a qualifié, samedi dans un communiqué, la proposition de Ségolène Royal d'ouvrir aux régions françaises le capital d'EADS, la maison mère d'Airbus. Déjà offert...

©2006 20 minutes

— 

« Une idée sympathique ». C'est ainsi qu'Adrien Zeller, président UMP du conseil régional, a qualifié, samedi dans un communiqué, la proposition de Ségolène Royal d'ouvrir aux régions françaises le capital d'EADS, la maison mère d'Airbus. Déjà offerte aux Länder allemands, cette possibilité pourrait s'avérer utile, selon la candidate PS à la présidentielle, pour éviter à l'avionneur le licenciement annoncé de 10 000 employés et la cession de six de ses seize sites.« Bienvenue », cette idée ne permettra néanmoins « pas de faire l'économie d'une restructuration », a ajouté Adrien Zeller. Estimant que le dossier ne devait pas servir « à semer des illusions » en pleine période électorale, selon lui, seul le respect « des choix stratégiques fondamentaux de l'entreprise » favorisera son « redressement dans la durée ».

P. W.