Racing Strasbourg: Alexandre Oukidja n'est «pas là pour mettre des bâtons dans les roues» de Guillaume Gauclin

FOOT L’ex-gardien de Lille prêté pendant deux saisons à Mouscron, son club filial en Belgique, a signé un contrat d’un an avec le club strasbourgeois lundi mais est suspendu pour les trois prochains matchs…

Floréal Hernandez

— 

Alexandre Oukidja à l'entrainement du Racing, le mercredi 27 août.
Alexandre Oukidja à l'entrainement du Racing, le mercredi 27 août. — Gilles Varela

Alexandre, ce n’est pas commun de passer de titulaire dans une équipe qui monte en première division belge, Mouscron, à remplaçant dans une équipe de National, le Racing?

C’est vrai. J’ai un agent qui m’a mal conseillé. J’ai eu la possibilité de renouveler à Mouscron avec un bon contrat. Après mes deux saisons comme titulaire et l’accession en Jupiler League, mon agent m’a conseillé de ne pas signer en début de mercato. Après ma suspension de huit matchs dont cinq avec sursis a pu fausser les choses notamment en Belgique où le championnat n’est que de trente matchs avant les play-offs. Si le sursis sautait, j’étais absent un quart du championnat. Mais je suis très content d’être ici.

Que s’est-il passé pour que vous soyez suspendu huit matchs?

Lors de la montée de Mouscron à Saint-Trond, on jubilait devant nos supporters. Ceux aux premiers rangs se sont retrouvés coincés sur le plexiglas de la tribune. J’ai ouvert la porte car certains me le demandaient pour éviter d’étouffer et les supporters se sont retrouvés sur la pelouse. Il n’y a pas eu de souci avec eux sur la pelouse. La sanction ne vient ni de l’arbitre ni d’une plainte du club mais de la fédération belge qui a lu l’histoire dans la presse. Avec cette lourde sanction assortie de sursis, ils ont fait un exemple pour qu’aucun autre joueur n’ouvre au public. Jamais ça n’avait été fait en Belgique.

Comment après deux saisons comme titulaire aborde-t-on de se rasseoir sur un banc de touche?

Je suis ici pour travailler, progresser, donner mon expérience au groupe. Le Racing a des infrastructures de Ligue 1, pour un joueur pro, c’est merveilleux de bosser ici. Après dans toute équipe, il y a de la concurrence. A moi de faire que le choix soit compliqué pour le coach. Mais la concurrence sera saine avec Guillaume Gauclin. On a parlé de nos parcours respectifs. Voir un gardien qui arrive de Lille après deux saisons en D2 belges, ça peut le faire douter. Mais je ne suis pas là pour lui mettre des bâtons dans les roues. Je suis là pour travailler et apporter un plus.

Les cinq matchs de suspension en sursis d'Alexandre Oukidja ne devraient pas être levés. "Je serai suspendu, non pas si je prends un avertissement ou un carton rouge, mais si j'ouvre une nouvelle fois une porte comme en Belgique", explique le gardien.