Les lycéens planchent sur la tolérance

RACISME Sensibiliser les lycéens et les apprentis alsaciens à la tolérance. Tel est l'objectif du Mois de l'autre, qui se déroule jusqu'au 30 mars prochain. Lancée en 2004 en réaction aux profanations de cimetières juifs et à la montée des actes r...

©2006 20 minutes

— 

Sensibiliser les lycéens et les apprentis alsaciens à la tolérance. Tel est l'objectif du Mois de l'autre, qui se déroule jusqu'au 30 mars prochain. Lancée en 2004 en réaction aux profanations de cimetières juifs et à la montée des actes racistes dans la région, cette opération s'inscrit dans la durée. « Elle prend de l'ampleur aussi bien par l'augmentation des établissements qui y participent que par le nombre de jeunes concernés et des actions proposées », a expliqué hier à l'occasion de sa présentation Adrien Zeller, président UMP du conseil régional. Initiatrice de la manifestation, l'institution en est la co-organisatrice avec l'académie de Strasbourg. Pour sa troisième édition, le Mois de l'autre devrait toucher 20 000 élèves. Entourés par leurs professeurs, ils aborderont des thèmes aussi divers que le racisme, l'homophobie, le sexisme ou encore le handicap. Un effort particulier sera porté sur les projets à dimension artistique (sketchs et spectacles) pour ne pas se limiter aux débats classiques.

P. Wendling