Les incertitudes économiques se stabilisent en 2013

— 

Si l'Insee résume l'année économique 2013 alsacienne en titrant son bilan sur les « incertitudes persistantes », son directeur régional, Joël Creusat le concède : « Nous sommes toujours dans une phase de morosité même s'il y a des signaux faibles d'amélioration. C'est une situation qui reste préoccupante et l'équilibre fragile. » Néanmoins, Joël Creusat souligne que le chômage a cessé d'augmenter en fin d'année pour se stabiliser à 9 %, toujours en deçà du taux national.

Autre point positif constaté par l'Insee, le Bas-Rhin attire la création d'entreprises (+ 7, 3 %), même s'il s'agit plus d'entreprises individuelles ou d'auto-entreprises que de sociétés. Et cela dans tous les secteurs, excepté celui de la construction, toujours en difficulté, avec seulement 7 300 nouveaux chantiers en Alsace, et peu dynamique malgré la demande concentrée sur le territoire de la CUS. Enfin, les échanges extérieurs alsaciens progressent (+ 2, 1 %), tirés par le secteur pharmaceutique. Fait encourageant : la fréquentation touristique repart à la hausse grâce à la clientèle étrangère. G. V.