Visite surprise au centre de Geispolsheim

IMMIGRATION Le déplacement a été tenu secret jusqu'au dernier moment. Membre de la Commission des lois et agissant dans le cadre de ses fonctions parlementaires, la sénatrice Alima Boumediene (Verts) s'est rendue vendredi à Geispolsheim pour une visite inopinée ...

©2006 20 minutes

— 

Le déplacement a été tenu secret jusqu'au dernier moment. Membre de la Commission des lois et agissant dans le cadre de ses fonctions parlementaires, la sénatrice Alima Boumediene (Verts) s'est rendue vendredi à Geispolsheim pour une visite inopinée du centre de rétention administrative. Trente-six étrangers en situation irrégulière, dont huit femmes, y sont enfermés en attendant leur reconduite à la frontière. Parmi eux, un cas a retenu son attention. « Nicolas Sarkozy avait assuré que pour les personnes ayant des liens familiaux importants en France, la double peine était retirée. C'est un mensonge car j'ai rencontré un Kurde menacé d'expulsion vers la Turquie, alors que sa famille vit ici », s'est-elle insurgée, ajoutant que cet homme avait purgé sa peine après un délit. La sénatrice interpellera demain le ministre de l'Intérieur lors de questions orales sur la double peine. En revanche, « aux niveaux logistique, sanitaire et administratif, cela fonctionne correctement », a indiqué l'élue.

J. B.