La SIG en haut du panier

Floréal Hernandez

— 

David Andersen a lancé et conclu le succès de la SIG contre Gravelines.
David Andersen a lancé et conclu le succès de la SIG contre Gravelines. — G. Varela / 20 Minutes / archives

Une victoire avec bonus pour la SIG. En s'imposant face à Gravelines (95-85), lundi, les Strasbourgeois se sont octroyés la première place de la saison régulière – une première pour le club – , et l'avantage du terrain tout au long des play-offs. « Le plus important était de gagner pour commencer les play-offs sur une bonne note. Mais c'est un bonus de terminer premier, confirme David Andersen, étincelant contre les Nordistes avec notamment 16 points dans le premier quart-temps et 25 au total. Mais tout reste à écrire maintenant. »

Ne pas imiter Gravelines


Reste maintenant aux Strasbourgeois à ne pas connaître la même mésaventure que Gravelines. Les deux dernières saisons, les Nordistes ont terminé en tête de la Pro A et sont passés à la trappe dès le premier tour. Pour la SIG, l'écueil à passer se nomme Chalon.

En saison régulière, les deux équipes ont chacune remporté leur match à domicile (78-68 au Rhenus, 93-71 en Bourgogne). Vincent Collet estime que cette confrontation « est très ouverte » et le coach de la SIG se réjouit de l'avantage du terrain obtenu même « s'il ne garantit rien », car « Chalon fait peu de bêtises dans son antre ».

■ Quatre nominations

Antoine Diot, MVP Français ; Romain Duport, meilleure progression ; Vincent Collet, meilleur coach et Lauriane Dolt, meilleur coach centre de formation, sont nommés pour les trophées LNB, vendredi.