Sans surprise, Roland Ries ceint de nouveau l'écharpe

Alexia Ighirri

— 

Le maire Roland Ries.
Le maire Roland Ries. — G. Varela / 20 Minutes

Pas de grande surprise, lors de l'installation du conseil municipal, samedi en fin de journée. Roland Ries a bien été réélu maire de Strasbourg, avec 48 voix sur 65 votants (l'ensemble des voix de la majorité, socialiste et écologiste). Son écharpe lui a été remise par Aziz Meliani, qui a présidé l'élection du maire en tant que doyen du conseil (lire encadré).

Trois groupes d'opposants


Sans suspense non plus, Alain Fontanel est devenu le premier adjoint. Au total, 19 adjoints ont été nommés. Ce qui était pressenti depuis l'élection municipale s'est confirmé : un troisième élu écologiste – Eric Schultz – rejoint Alain Jund et Marie-Dominique Dreyssé sur le banc des adjoints. A leurs côtés : Nawel Rafik-Elmrini, Mathieu Cahn, Françoise Buffet, Mine Günbay*, Robert Herrmann, Chantal Cutajar*, Olivier Bitz, Nicole Dreyer, Serge Oehler, Anne-Pernelle Richardot, Eric Elkouby, Paul Meyer*, Annick Neff, Alexandre Feltz* et Christel Kohler*. En revanche, on ne connaît pas encore leur délégation.

Du côté de l'opposition, Fabienne Keller présidera un groupe de treize élus (UMP-MoDem), François Loos en fera de même avec « Agir pour Strasbourg » (groupe de deux élus UDI). Ces deux groupes vont toutefois constituer un intergroupe. Jean-Luc Schaffhauser et Julia Abraham constitueront, quant à eux, un groupe Rassemblement bleu Marine/FN. Le premier conseil municipal se tiendra le lundi 28 avril à 15 h.

■ Démission de Spiry

Aziz Meliani est entré au conseil après la démission de Christian Spiry, mis en cause pour emploi fictif selon des révélations du site Mediapart. Affirmant être « parfaitement innocent », il dit avoir conscience que cela pouvait « nuire à la nouvelle équipe ».