« Ça rend la police sympa »

Gilles Varela
— 
Ludo, le twitto fan de @PNationale67, invité au commissariat central.
Ludo, le twitto fan de @PNationale67, invité au commissariat central. — G. Varela / 20 Minutes


Il est tout le temps sur son compte Twitter. Du coup Ludo, 32 ans, a été convoqué au commissariat central… Pour passer l'après-midi avec la police nationale. Une invitation faite par la Direction départementale de la sécurité publique du Bas-Rhin (DDSP 67) qui a passé le cap des 1 000 « followers ». L'occasion d'inviter le plus fidèle d'entre eux. « J'adhère à la démarche, ça rend sympa la police et ils ont des tweets humoristiques. Mais c'est surtout l'interaction police-citoyen qui m'intéresse », explique Ludo. Les cheveux courts, un air décidé et son aisance laissent à penser qu'il est chez lui dans les méandres du commissariat. Une vocation ? « Non. J'aurai voulu être pompier », répond-il.



« Le retweeteur officiel »



Le compte Twitter, @PNationale67, est géré par le service communication de la DDSP 67. On y trouve des conseils, des reportages mais aussi des brèves de circulation ou d'interpellations. « J'aime aider mon prochain en retweetant pour un appel à témoins, ou si il y a des bouchons sur la route », ajoute Ludo. « C'est le retweeteur officiel de la police, plaisante Joël Irion, chargé de communication de la DDSP 67. Il a battu un record pour un retweet, avec moins de 17 secondes. »

■ Réseau social

Le compte Twitter de la DDSP 67  a plus de 1050 followers. Mercredi, ceux-ci ont pu suivre en images un exercice d'entraînement du GIPN 67 en intervention sur une prise d'otage.