Place Kléber, un chantier en hiver

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

La création du petit bois devant la Maison Rouge, l'aménagement d'une nouvelle voirie et la modification de l'alignement des arbres en lisière de la place Kléber entamés en 2004 n'étaient qu'un avant-goût. Depuis hier, le chantier de réaménagement du parvis prend de l'ampleur. Les dix jardinières destinées notamment aux Hamamelis Mollis, plantes qui fleurissent l'hiver, sont en cours d'installation. Sauf imprévu, elles seront terminées, en mars 2007, pour l'arrivée du printemps.

Un grand bassin de soixante mètres de long et d'une profondeur de quinze centimètres est aussi en construction devant l'Aubette. Son local technique sera enterré sous la place et, en cas de gel, l'eau sera remplacée par une couverture végétale. Enfin côté revêtements, le sol « sablé » du bois disparaît au profit de pavés dans les tons roses. Des pierres nobles, notamment du Gneiss de couleur gris clair, viendront habiller le reste du parvis et les lampadaires Tissot, souvent décriés, ne passeront pas l'hiver.

L. M.

Les travaux de la place Kléber comprennent plusieurs phases, dont la troisième et dernière sera entamée en juillet avec le basculement du chantier côté sud. L'ensemble du chantier, dont le coût total est établi à 7,5 millions d'euros, doit se terminer à la fin de l'année.