La campagne s'est accélérée

— 

Jeudi, Fabienne Keller a présenté son projet pour l'arrière de la gare.
Jeudi, Fabienne Keller a présenté son projet pour l'arrière de la gare. — G. Varela / 20 Minutes

Fabienne Keller (UMP) a développé jeudi son idée de créer un nouveau quartier de vie et d'attractivité sur 20 hectares à l'ouest de Strasbourg, en ouvrant la gare à 360°. « C'est un secteur central avec un fort potentiel et très accessible. Un lieu de convergences pour les transports en communs et le carrefour de trois quartiers, indique la candidate. Il serait possible de créer 2 000 places de parking pour désengorger le secteur de la gare côté centre-ville », ajoute-t-elle, concluant que « ce projet se substituerait au quartier d'affaires du Wacken ». A gauche, on a aussi fait un pas en avant. Roland Ries (PS) a décliné son premier axe de campagne, l'emploi. Le Front de gauche a présenté sa liste et ses propositions, comme la gratuité des transports en commun ou l'opposition à l'Eurométropole. G.V. et A.I.