« Un voyage ouvert à tous »

Propos recueillis par Floréal Hernandez

— 

Sophie Jovillard découvre les acrobaties des Strasbourgeois du TDO Crew.
Sophie Jovillard découvre les acrobaties des Strasbourgeois du TDO Crew. — G. Varela / 20 Minutes

Depuis dimanche, l'équipe de l'émission « Echappées belles » sur France 5 arpente la région. Lundi et mardi, la journaliste Sophie Jovillard était à Strasbourg pour découvrir les caves des hospices, la Cathédrale et une spécialité locale étonnante : le TDO Crew, une troupe de spectacle mêlant arts martiaux artistiques, hip-hop et arts du cirque.

Sophie, pourquoi avoir choisi le TDO Crew pour illustrer Strasbourg ?

Pour montrer un Strasbourg transgénérationnel. Par principe, je suis intéressée par tous les sujets et l'émission propose un voyage ouvert à tous. Avant on était à la Cathédrale, on est passés par hasard à la boutique de pain d'épices de Mireille Oster, ce qui est plus traditionnel, et là, on montre un visage jeune et dynamique de la ville.

La Cathédrale, la petite Venise à Colmar sont-ils des passages obligés d'une émission sur l'Alsace ?

Non, je ne pense pas. Mais on est là pour proposer des choses où les gens sont susceptibles de revenir et d'autres que l'on peut croiser par hasard dans Strasbourg comme le TDO Crew. Dans « Echappées belles », il y a des lieux plus convenus et d'autres portés par la découverte. Tous sont des beaux ambassadeurs de la région.

Votre itinéraire alsacien est plus bas-rhinois que haut-rhinois…

C'est difficile de combler tout le monde, d'être exhaustif. On propose un parcours mais on ne peut tout sillonner en une semaine. Là, nous sommes quatre pour tourner les quarante-cinq minutes de plateaux. En parallèle, une journaliste, Virginie Berda, se charge des reportages sur Mulhouse ou sur le Rhin et ses métiers.