Budget polémique à CUS Habitat

©2006 20 minutes

— 

Alors que CUS Habitat doit voter aujourd'hui son budget 2007, Christian Sager, président de l'Association de défense des locataires (ADL), dénonce « une gabegie financière » concernant les sommes allouées par l'organisme à la réhabilitation de ses logements. Pour cet ancien administrateur de l'office HLM strasbourgeois, « CUS Habitat a dépensé en 2005 seulement 2 % du budget de réhabilitation, soit un peu plus de 100 000 e sur un budget supérieur à 6 millions. De même, le budget de travaux sur les espaces extérieurs n'a été utilisé qu'à hauteur de 10 %. »

Mais le problème ne se poserait plus, selon la CNL (Confédération nationale du logement), première organisation de locataires en France, dont deux représentants siègent au conseil d'administration de CUS Habitat. Raymond Haeffner, président de la fédération Alsace de la CNL, estime que le budget réservé au gros entretien et à la remise en état des logements de l'organisme HLM « a été bien utilisé sur les deux dernières années. Par contre, là où le bât blesse, c'est dans la remise en état des parties communes des immeubles. On m'a promis que ce serait inclus dans le budget 2007. » Raymond Haeffner suit aussi de près les projets de résidentialisation, consistant à réaménager les espaces extérieurs notamment pour les sécuriser : « Cela va dans le bon sens mais pose un problème de prise en charge de l'entretien. » En clair, le locataire devrait régler la facture. Contactée, la direction de CUS Habitat n'a souhaité faire aucun commentaire.

Ludovic Meignin

Josiane Reibel, administratrice de CUS Habitat pour la Confédération syndicale des familles, pense aussi que le budget est bien utilisé mais est opposé à la résidentialisation qui « recrée des ghettos ».