Le premier prix pour l'Alsacienne

— 

Avec « Rawan, dans l'ombre de la reine de Saba », Caroline Cornaz a remporté, samedi au Mémorial de Caen, le Grand Prix du concours de plaidoiries pour les Droits de l'Homme. L'élève-avocate de l'Erage a reçu son prix des mains du médiatique avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti pour sa plaidoirie sur une fillette yéménite mariée à un homme cinq fois plus âgé qu'elle. « En tant que femme, je me sens concernée dans ma chair par la violence que peuvent subir les petites filles, et notamment la violence sexuelle, explique la Strasbourgeoise. Il m'importait de parler de l'une de ces enfants et de dénoncer ce qu'elle a subi en toute légalité. » A. I.