L'Etat soutient le projet Tamaris à hauteur de 24 millions d'euros

— 

La future clinique devrait ouvrir au Port du Rhin d'ici à la fin 2016.
La future clinique devrait ouvrir au Port du Rhin d'ici à la fin 2016. — Clinique de Strasbourg

L'Etat donne son feu vert et un coup de pouce financier au groupement des trois cliniques strasbourgeoises Adassa, Diaconat et Sainte-Odile. Jeudi, lors de sa visite à Strasbourg, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a en effet annoncé un soutien d'environ 24 millions d'euros au projet Tamaris – évalué à 100 millions d'euros au total – qui devrait donc voir le jour d'ici à la fin 2016.

Cette nouvelle clinique installée sur 30 000 m² du site du Foirail au Port du Rhin devrait pouvoir accueillir 150 000 patients chaque année. Dotée d'un service d'urgence ainsi que des maisons médicales, elle devrait surtout offrir aux habitants du Port du Rhin un nouveau service de soins de proximité. Alexia Ighirri