Un collège du centre-ville dans le viseur d'une carabine

©2006 20 minutes

— 

Quatre jeunes gens ont été interpellés, hier en fin de matinée, aux abords du collège Foch, dans le centre de Strasbourg. Vers 10 h 45, ils avaient visé, sans tirer, l'établissement scolaire avec une carabine à plombs, depuis un appartement situé en face. C'est un professeur qui a remarqué la carabine alors qu'il faisait cours et qui a donné l'alerte. Par précaution, l'établissement a aussitôt été évacué dans le calme : « Les élèves et les professeurs ont été remarquables de sang-froid et il y a eu une excellente coordination entre les forces de l'ordre et tous nos partenaires, dont le rectorat », s'est félicitée la principale du collège, Yvonne Pouplin. Et de souligner que l'incident n'a rien à voir avec des faits de violence scolaire.

« Ce collège a toujours été très calme », confirme Nadine, une élève de troisième, scolarisée dans l'établissement depuis quatre ans. Pour Pierre, un autre élève de troisième, cet incident ne représente « rien de bien grave ».

Ludovic Meignin