Kehl attire les Strasbourgeois

Gilles Varela

— 

A Kehl, les nouveaux résidents doivent s'inscrire en mairie sous une semaine.
A Kehl, les nouveaux résidents doivent s'inscrire en mairie sous une semaine. — G. Varela / 20 Minutes

Une offre immobilière attractive, des espaces verts et des aires de jeux incitent de nombreux Strasbourgeois à s'installer à Kehl. En novembre, la ville recensait 2 863 Français pour une population totale de 34 000 habitants. « L'immobilier est avantageux, c'est la raison essentielle évoquée par les personnes ayant pour projet de s'installer à Kehl », explique Elphège Tignel, juriste au Centre européen de la consommation (CEC).

«Il faut faire ses comptes»


« Mais attention, cela ne doit pas guider son choix. S'il est vrai qu'il n'y a pas de taxe d'habitation, les impôts sont plus élevés. Seules les personnes travaillant pour la fonction publique continuent de payer leurs impôts en France », poursuit Elphège Tignel. Bon à savoir, le calcul des impôts est fait sur le brut et non sur le net, ce qui augmente la facture. « Kehl n'est pas une banlieue de Strasbourg mais bien un autre pays. Il faut très bien maîtriser la langue. Toutes les formalités administratives sont bien sûr en allemand. Il arrive de voir des personnes poursuivies par les huissiers faute d'avoir compris divers courriers. Avant de s'installer, il faut bien faire ses comptes. Il y a une taxe canine, une taxe sur l'audiovisuel et les transistors, une sur les véhicules et même sur le culte », énumère Elphège Tignel. « Il faut également s'assurer que votre banque vous accorde un prêt pour un projet à l'étranger », ajoute-t-elle.

Isabelle, avec ses trois enfants, vit à Kehl depuis un an. « J'ai un grand appartement, une grande terrasse. Impossible d'avoir cela au même prix à Strasbourg. Et puis je trouve que la qualité de vie avec des enfants est meilleure. Il y a des espaces verts, des aires de jeux. De toute façon, si je devais revenir, Strasbourg n'est pas loin. »

■ Des taxes qui doivent être prises en compte

La taxe canine s'élève à 84 € pour le premier chien puis 168 € par an pourle deuxième et les suivants. La taxe automobile est calculée en fonction du véhicule. Concernant la taxe sur le culte, il faut déclarer sa religion lors de son inscription à la mairie. L'impôt est prélevé à la source (tout comme les impôts sur le revenu) qui le reverse à l'église correspondante. Plus d'informations au Centre européen des consommateurs : www.cec-zev.eu.