La « Masterchef » a son enseigne

Alexia Ighirri

— 

Elisabeth Biscarrat va enfin ouvrir son établissement à Strasbourg.
Elisabeth Biscarrat va enfin ouvrir son établissement à Strasbourg. — G. Varela / 20 Minutes

Avis aux gourmands : la Strasbourgeoise Elisabeth Biscarrat a en main les clés de sa future boutique, située à l'entrée de la Petite-France*. Depuis son titre de « Masterchef » lors de la deuxième saison du concours de cuisine télévisé en 2011, beaucoup attendaient qu'elle ouvre son établissement. « J'aurais pu ouvrir tout de suite après l'émission. Mais ceux qui l'ont fait et qui ont vu trop grand n'ont pas duré. Je ne me sentais pas prête », explique celle qui a préféré prendre son temps et surtout huit mois de cours chez Lenôtre.

Vente à emporter


Le local trouvé, Elisabeth Biscarrat réfléchit désormais à l'image qu'elle veut donner à sa boutique : « Je ne veux pas quelque chose de trop girly. Et ma condition était que le labo de production soit ouvert sur la boutique, qu'on puisse me voir en train de faire des macarons même depuis la vitrine. Parce que le problème avec la médiatisation, c'est que les gens viennent te voir mais se rendent alors compte que ce n'est pas toi qui es en train de cuisiner. Et quand tu es en cuisine, ils sont déçus de ne pas te voir. J'ai cherché un moyen de palier à ça. » L'élaboration de la carte suivra, mais on sait déjà que son établissement sera consacré à la vente à emporter de macarons et de petits choux. Et pour ne pas se limiter à la production de gâteaux, la Strasbourgeoise donnera également des cours de pâtisserie.

En attendant l'ouverture de la boutique, prévue en avril, Elisabeth a noué un partenariat avec Carrefour et participera prochainement à une série d'émissions sur France Bleu, intitulée « Biscuit de France »… En attendant ceux qu'elle produira à Strasbourg.

■ Les macarons et leurs déclinaisons

Elisabeth Biscarrat vient de publier son deuxième livre de recettes, Les macarons d'Elisabeth (Solar éditions). Macarons « rose-litchis », « comme des tartelettes » ou « carottes, cacahuètes et coriandre », la Masterchef 2011 décline ce petit gâteau autour de saveurs sucrées, salées, d'associations insolites, pour des événements festifs ou pour les enfants. Son premier livre s'était écoulé à 15 000 exemplaires. Un autre sur le chocolat est en écriture.