La Kibitzenau innove

Gilles Varela

— 

L'aileron mobile au centre du grand bassin permettra plusieurs co-activités.
L'aileron mobile au centre du grand bassin permettra plusieurs co-activités. — G. Varela /  20 Minutes

Une piscine tout terrain. La plus ancienne de Strasbourg (hormis les Bains municipaux) accueillera simultanément les amateurs de longueurs, les sportifs, les scolaires et les familles dès juillet. Avec un budget de 21, 5 millions d'euros, les innovations techniques seront au rendez-vous. Un aileron mobile permettra de diviser le bassin de 50 m en deux parties pour faciliter des co-activités comme le water-polo et l'aquabike ou de disposer d'un bassin huit couloirs agréé pour les compétitions. Un système de détection de noyades optimisé sera installé et la capacité d'accueil augmentée avec la création de deux nouveaux petits bassins.

Le confort sera privilégié


« Un effort tout particulier sera fait sur le confort et l'accueil. Les piscines ont une dimension communautaire, sportive. Elles sont primordiales pour l'apprentissage de la nage », rappelle Claude Froehly, vice-président de la Communauté urbaine de Strasbourg. La Kibitzenau est le troisième projet du plan décennal sur les piscines voté en 2010 pour un investissement de 100 millions d'euros. « Un plan prioritaire, inévitable et lourd », selon Claude Froehly, et nécessaire pour 1, 2 million d'utilisateurs par an des piscines de l'agglomération.

■ Hygiène

L'hygiène sera optimale avec l'utilisation d'aluminium pour le fond des bassins, une zone de déchaussage avant les cabines vestiaires et le traitement de l'eau à l'ozone pour les petits bassins.