Un tour chez les autres avant de prendre la route

Alexia Ighirri

— 

Le BHNS strasbourgeois circulera sur la ligne G.
Le BHNS strasbourgeois circulera sur la ligne G. — G. Varela / 20 Minutes

Nantes, Cannes, Tours, Nîmes... La liste des communes ayant opté pour le bus à haut niveau de service (BHNS) est déjà longue. Strasbourg va s'y ajouter ce week-end. Au regard de l'expérience d'autres villes, voilà ce à quoi l'on peut s'attendre...

Rapidité. Avec 80 % du trajet en site propre, la Compagnie des transports strasbourgeois propose de joindre la gare centrale à l'Espace européen de l'entreprise de Schiltigheim (E3) – soit un trajet de 5, 2 km – en un quart d'heure. La promesse sera-t-elle tenue ? A Cannes, Nice-Matin a testé le BHNS en service depuis 15 jours, et n'a pas constaté de gain de temps. Le Syndicat intercommunal des transports publics en charge du projet cannois affirme que « c'était avant que le système des feux (ne) soit fonctionnel. Le temps réellement perdu l'a été sur une portion pas encore aménagée » et note qu'il « a été constaté partout une vraie fluidité de la circulation grâce à un partage plus clair entre les différents modes de transport. » A Strasbourg, la circulation aux heures de pointe autour de la gare risque de compliquer la tâche.

Clientèle. Potentiel de desserte de la ligne G : 18 000 personnes. Elle concernera surtout les employés de l'E3. Mis en place en 2006 à Nantes, le Busway rencontre le succès. Avec 30 000 voyages par jour, il est au bord de la saturation.

Confort. Le BHNS strasbourgeois a un accès facilité aux personnes à mobilité réduite. Une information en temps réel est aussi délivrée sur écran dans chaque véhicule. Le BHNS pourra accueillir 120 personnes, contre 110 à Cannes, par exemple.

■ Gratuité

Le BHNS entre en service ce samedi. A cette occasion, la ligne G sera gratuite toute la journée. Ce même jour seront aussi ouvertes les extensions du tram A et D.