« Je suis inscrite en CAP pâtissier »

Propos recueillis parFloréal Hernandez
— 
Sabrina s'est mise à la pâtisserie il y a sept ans pour les 1 an de son fils.
Sabrina s'est mise à la pâtisserie il y a sept ans pour les 1 an de son fils. — Marie Etchegoyen / M6


«Pah, pah, pah, c'est bon ! » Sabrina Chouiref a estomaqué le chef étoilé Cyril Lignac avec son millefeuille vanille tonka pomme caramélisée lors de l'émission du «Meilleur pâtissier », le 4 novembre sur M6. Ce lundi à 20 h 50, la candidate mulhousienne, mère de quatre enfants, doit relever le défi de réaliser des biscuits.


Sabrina, qu'est ce qui vous a poussé à vous inscrire à l'émission ?

J'avais envie d'évaluer mon niveau. Je voulais le faire aussi pour ma famille pour qu'elle soit fière de moi.


Et comment êtes-vous venue à la pâtisserie ?

C'était il y a sept ans. Pour le premier anniversaire de mon fils, je voulais faire une mousse poire-chocolat avec un décor Spider-Man. A ce moment-là, je ne savais même pas cuire un cake. Ça a été une réussite. Depuis j'ai continué en me fixant des barres plus hautes.


Avec l'émission, embrayez-vous vers une carrière de pâtissière ?

C'est ce qui est arrivé. J'ai plaqué mon travail qui ne m'épanouissait pas pour créer mon entreprise : L'atelier pâtissier*. Je donne des cours à domicile, je fais de l'événementiel et je me suis inscrite en candidat libre au CAP pâtissier.


Quelles sont les réactions de vos enfants lors des diffusions de l'émission le lundi soir ?

Ils la regardent en replay car elle se termine trop tard. Lors de la dernière, ma fille aînée était émue, pleurait lors de l'épreuve signature [elle a réalisé des mauricettes]. Quand j'ai fini 8e d'une épreuve, ils me disaient : « Maman, tu es la dernière de la classe (sourire) ». Ils regardent l'émission avec attention. Ils sont fiers, ils disent à tout le monde que leur maman passe sur M6.

■ Les macarons, son coup de cœur

A la question, quelle pâtisserie appréciez-vous faire, Sabrina Chouiref répond instantanément : « Les macarons. J'aime préparer ce petit biscuit bon et joli. Je monte un concept de créer des desserts à base de macarons : des fraisiers, des framboisiers, des tartelettes… On peut jouer avec. Mon préféré ?  Celui à la pistache. » Mais Noël approchant, la Mulhousienne va préparer « une petite maison en pain d'épices à ses enfants » et des Mannele.