La Sécu locale mise au régime manifs

©2006 20 minutes

— 

« Non à la spéculation, oui au remboursement à 90 % de tous les médicaments. » C'est l'un des slogans scandés hier par près de quatre cent cinquante manifestants, rassemblés sous les fenêtres de l'Instance de gestion du régime local d'Assurance-maladie d'Alsace-Moselle, à Strasbourg, qui devait tenir son conseil d'administration. Les unions départementales du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle des syndicats CGT et FO ont réclamé « le rétablissement du remboursement à 90 % pour tous les médicaments ». Le 1er septembre dernier, la Sécurité sociale avait annoncé une diminution de 10 % de la part remboursée des boîtes de médicaments à vignette bleue, passée ainsi de 90 % à 80 %.

Les manifestants ont en outre dénoncé l'augmentation des cotisations salariales – qui financent le régime local – alors même que les remboursements diminuent. Pour sauver ce régime, la CGT estime qu'il faut associer les entreprises à son financement, avec une cotisation supportée par le patron, qui serait fixée à 0,2 % des salaires.

L. Meignin